Les mascottes olympiques

De vrais porte-bonheur ! Mignonnes, amusantes, gaies, dynamiques… À chaque édition des Jeux, les mascottes sont attendues avec une grande curiosité.
Leur rôle est à la fois simple et important : accueillir joyeusement athlètes et visiteurs, incarner les valeurs olympiques et ajouter une couleur locale.

Le premier essai date de 1968, avec le personnage de Shuss pour les Jeux d’hiver de Grenoble.
Mais c’est en 1972 à Munich que la première mascotte officielle, le teckel Waldi, voit le jour.

Depuis cette édition, à chaque olympiade, la population et les meilleures agences de design et de création se creusent la tête pour imaginer la plus chouette des mascottes !
Les résultats sont aussi variés que les pays-hôtes. Animaux emblématiques le plus souvent, mais aussi humains, créatures imaginaires ou légendaires… Elles apportent toujours une note de gaieté et d’humour à l’expérience olympique !

Cliquer ici